Par aires thérapeutiques
  • Neurologie
    monparkinson.fr Informations et conseils à l'attention des patients atteints de la maladie de Parkinson.

    sep-et-vous.fr Conseils aux patients et à leur entourage visant à optimiser la prise en charge de la sclérose en plaques (SeP).

    sepenscene.com Site pour les patients atteints de sclérose en plaque et leur entourage

    Pneumologie
    bougeons-en-famille.com Site à destination des patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) et à leur entourage.

  • Ophtamologie
    dmlainfo.fr Plateforme d’informations pour les patients atteints de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) et leurs proches.

    Dermatologie
    bienvivremapeau.fr Informations, actualités et conseils à l'attention des patients atteints d’urticaire ou de psoriasis et de leur entourage.

    journee-urticaire.fr Informations sur la Journée Mondiale de l’Urticaire à l’attention des patients atteints d’urticaire et de leur entourage.

     

  • novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

    @novartis_france Suivre le compte twitter de Novartis.

    prixsantecitoyennete.com Concours destiné aux étudiants des écoles de journalisme dans le domaine de la responsabilité citoyenne.

    generation-proches.com Découvrez Génération Proches : durant une année, journalistes et photographes mèneront des investigations au plus près du terrain, à travers un véritable tour de France des régions. Leurs travaux permettront de mieux comprendre les modes de vies et les attentes de l’entourage des personnes malades ou dépendantes.

    prochedemalade.com Conseils, informations pratiques, témoignages et services pour les proches de personnes rendues dépendantes par la maladie, le handicap ou bien le grand âge.

    proximologie.com Site destiné aux professionnels de santé et chercheurs, concernant les relations entre les personnes malades et leur entourage.

L'insuffisance cardiaque : une maladie méconnue des Français et pourtant sévère

insuffisance-cardiaque.jpg

 

Novartis a réalisé en 2016 une enquête - « Le Cœur des Français » auprès de la population générale (457 personnes) et des proches de patients (109 proches) afin de mieux cerner leur connaissance et leur relation à l’insuffisance cardiaque.

Une maladie que les Français connaissent au même titre que d’autres maladies cardiovasculaires, mais pas toujours en profondeur.

 

On observe un décalage entre la connaissance des Français de l’insuffisance cardiaque par rapport à d’autres pathologies cardiaques. En effet, si 3 Français sur 10 estiment parfaitement savoir ce qu’est un accident vasculaire cérébral, ils ne sont plus qu’1 sur 10 lorsqu’il s’agit de l’insuffisance cardiaque[1].

 
Pourtant en France, l’insuffisance cardiaque touche plus de 1 million de personnes, est source d’hospitalisations répétées et a été responsable, en 2010, de plus de 23000 décès[2],[3],[4].
Il s’agit d’une affection chronique, complexe et grave, dont la symptomatologie est susceptible d’affecter fortement la qualité de vie des patients atteints[5].

Pour différentes raisons, le cœur peut se fatiguer et fonctionner « insuffisamment ». Il perd de sa force musculaire et ses contractions deviennent moins performantes. Le débit sanguin n’est alors plus suffisant pour satisfaire les besoins de l’organisme en oxygène et en éléments nutritifs[6].

L’étude révèle une véritable confusion autour des causes, des symptômes et de la mortalité :

 

  • Si 45 % des Français pensent que le taux de mortalité lié à l’insuffisance cardiaque est élevé, ils sont néanmoins encore 35 % à le considérer comme assez faible ou très faible1.
  • À juste titre, 9 Français sur 10 mentionnent l’essoufflement et la fatigue comme symptômes, et 5 Français sur 10 mentionnent la crise cardiaque comme cause[1].
  • En revanche, 63 % des Français citent à tort l’augmentation de la tension artérielle et 52 % les maux de tête comme symptômes[1].

 

Des Français conscients de l’impact de la maladie sur la qualité de vie des malades.

Les Français ont globalement conscience de la gravité de la maladie et de son impact sur la qualité de vie des malades : 65 % des proches de patients pensent que l’insuffisance cardiaque a un impact négatif important sur la vie de famille des malades[1].

 

Les professionnels de santé, quant à eux, sont perçus comme des acteurs incontournables en matière de sensibilisation et de prise en charge de la maladie.

 

Pour en savoir plus sur l’insuffisance cardiaque

 

[1] Edelman-Berland. Étude Le Cœur des Français 2016

[2] Franzin-Garrec M. L’insuffisance cardiaque. Une maladie chronique en augmentation alarmante. Soins 2013; 774:25.

[3] Galinier M, et al. Parcours de Soins. Dossier insuffisance cardiaque, encore trop d’hospitalisations pourtant évitables. État des lieux en France en 2013. Le Concours Médical 2013; 135(6):443-7.

[4] Gabet A, et al. Mortalité due à l’insuffisance cardiaque en France, évolution 2000-2010. BEH 2014; (21-22):386-94.

[5] Pérel C, et al. Taux de patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque en 2008 et évolutions en 2002-2008, France. BEH 2012; 41:466-70.

[6] CNAM Caisse Nationale d’Assurance Maladie, Caractéristiques et trajet de soins des insuffisants cardiaques du Régime Général. Point de repère 2012 ; 38 : 1-14.

 

Ref E520121